Boulimie : mon expérience

La peur de grossir est la cause n°1 de la boulimie/hyperphagie. Mon cas n’a pas échappé à cette règle. Après une rupture amoureuse, me voilà en train de penser que je ne plairais plus à personne. Me voilà anéantie, pleine d’émotions négatives. Je veux changer mon corps et je commence à me mettre une grosse pression sur les épaules: changer à tout prix.

C’est comme ça que je commence à manger des quantités énormes sans même m’en rendre compte. Une fois la crise terminée, je réalise ce que je viens de faire, et là je me dégoûte complètement.

Puis, je commence à en faire une obsession.

Je ne pense plus qu’à une chose. La nourriture. Je ressens le besoin profond de manger, comme si j’avais besoin de combler vide. Pourtant, je n’ai pas faim. 

J’engouffre tout ce que j’ai dans les placards, céréales, chocolat, pain, tout y passe. Je perds totalement le contrôle et je n’arrive plus à m’arrêter. Je ressens un désespoir profond mais étrangement un sentiment de satisfaction m’enivre aussi.

Je sais que je vais regretter. Je sais que je vais vouloir compenser.

Mais le plaisir de la nourriture dans ma bouche est bien trop important pour m’arrêter de suite. Je termine tout ce qui peut me remplir le ventre.

Ce n’est que lorsque je ne peux plus rien avaler que je m’arrête, alors même que je commence déjà à trembler et pleurer, à la fois de compulsion, d’impuissance et de culpabilité.

J’ai peur. J’ai mal. J’ai le ventre aussi gonflé qu’une femme enceinte de 8 mois.

Je retrouve mon calme et réalise tout ce que j’ai ingurgité. Je me surprends même à compter grossièrement le nombre de calories que j’ai avalé. 

Je me dégoûte. Et je me dégoûte encore plus de déjà être en train de tout vomir. 

J’en ai la gorge en feu, j’en ai les larmes qui coulent. 

Je sens mon corps énorme.

Puis, je pense que tout ça est de ma faute, que je suis trop faible. Je pense que je manque de motivation et que je devrais être plus stricte avec moi-même. Me voilà de nouveau en train de vouloir restreindre mon alimentation, manger moins et mieux.

 

Pourquoi je te raconte tout ça? Tout simplement car si tu te reconnais dans ce texte, je veux te donner de l’espoir. Je m’en suis SORTIE. J’ai réussi à vaincre toutes ces compulsions.

Crois moi ou non, il faut que tu fasses enfin CONFIANCE A TON CORPS. Il faut que tu arrêtes de le priver car tu es simplement en train de tes créer des obsessions.

Si tu veux guérir, il faudra que tu arrêtes d’avoir peur de grossir. Je te laisse aller voir ma vidéo sur la peur de grossir ici. Tu comprendras mieux pourquoi avoir cette peur est totalement contre productif.

Prête à enfin faire confiance à ton corps?

Du love,

Myriam ♥

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *