Comment Glow-up ?

Cet article est l’occasion pour moi d’évoquer un sujet qui me tient énormément à cœur : comment glow-up pour de vrai ?

C’est un terme que je vois absolument partout sur les réseaux sociaux ces derniers temps :

« Comment glow-up en cinq étapes ? », « Comment glow-up grâce à du maquillage ? », etc.

Je reçois aussi fréquemment des commentaires sous mes vidéos, qui me disent :
« Waouh, regarde comme tu as glow-up, c’est impressionnant comme tu as glow up ces dernières années, waouh le glow-up de cette personne, etc. »

Au cas où cette notion ne te serait pas vraiment familière, il s’agit d’un jeu de mots entre « glow », qui signifie « briller », « éclater », « être resplendissant. » et « grow up », qui signifie « grandir ».
C’est une idée qui sous-entend que l’on s’est amélioré.e avec le temps, un peu comme le bon vin, et très souvent il s’agit d’une amélioration physique.


C’est là qu’il y a, selon moi, un léger problème.
Il y a quelque-chose qui me dérange, parce qu’elle véhicule l’idée que
si on s’améliore physiquement, on va forcément améliorer tous les autres domaines de notre vie.


C’est ce qui se passe dans l’histoire de Cendrillon : l’exemple parfait du « glow-up ».


C’est ce que l’on voit aussi dans un grand nombre d’autres séries, films, émissions, qui peuvent donner l’impression que lorsque la personne est relookée, lorsque la personne devient belle, jolie à regarder, elle va forcément améliorer tous les autres domaines de sa vie.

Aujourd’hui, j’ai vraiment envie de te faire comprendre que l’idée de « glow-up » fonctionne en fait en sens inverse :

c’est lorsque tu te sens bien dans ta vie, lorsque tu es bien dans ton corps, dans tes relations, que tu vas te mettre à rayonner.


J’aimerais vraiment que l’on se détache de cette apparence physique, qui prend aujourd’hui beaucoup trop d’espace dans nos vies.
On ne peut pas investir toute notre énergie uniquement sur notre apparence physique, c’est bien trop dommage, et à mon sens c’est profondément futile.


Cela n’est pas quelque-chose qui conduit au bonheur sur le long terme.


En revanche, lorsque l’on se concentre sur ce que l’on fait, pourquoi on le fait, sur ce que l’on désire au plus profond de soi, sur qui l’on est vraiment, comment on se sent, avec nous-mêmes et dans nos relations…
cela va forcément créer un « glow-up » physique.
Plus nous nous sentons bien dans notre peau, dans notre tête, plus nous allons améliorer notre apparence physique, parce-que nous allons dégager de la sérénité, de la joie de vivre, du bien-être.

Notre apparence physique doit retrouver sa juste place : elle est un produit dérivé de notre épanouissement, pas une priorité.

C’est une priorisant ton mental, tes passions, ce que tu as envie de faire, que tu parviendras à développer cette « aura » si particulière, cette manière très personnelle de briller, qui n’appartient qu’à toi.



Si le titre de cet article t’a attiré.e, c’est probablement que tu n’as pas une assez bonne vision de toi-même.
Or, le problème n’est pas dans ton corps, ton style, ton maquillage… il est dans ta tête.

Comment te visualises-tu ?
Te donnes-tu le droit de te sentir beau ou belle ?
T’autorises-tu pleinement à prendre ta place dans le monde ?

Tu as certainement déjà observé une personne amoureuse, qui venait d’entrer dans une relation toute nouvelle, et qui était très heureux.se… tu t’es probablement dit :
« Mon dieu, comme cette personne resplendit, elle est magnifique, son bonheur se sent dans les énergies qu’elle dégage ! »

Ce qui importe n’est pas la manière dont tu t’habilles, ou ce à quoi tu ressembles.
C’est avant tout comment tu te sens.
Lorsque tu seras en paix avec toi-même, et avec les autres, cela aura forcément un impact physique.

Mais attention : même si ça n’en a pas… cela n’a absolument aucune importance !

Rappelle-toi que ton apparence physique n’est jamais une priorité dans ta vie.

Si tu as ce sentiment, interroge-toi sur ce que tu recherches à travers elle : c’est peut-être une manière pour toi de te sentir plus facilement acceptée, plus digne d’être aimée.

Or, ton apparence n’a pas le pouvoir de te donner la place à laquelle tu aspires dans la société.


Seule ta présence authentique,
l’expression pleine et entière de ton être dans toutes ses dimensions, le peuvent.

L’exemple de l’épanouissement qui embellit une personne fonctionne aussi à l’inverse. Si quelqu’un sort, par exemple, d’une relation toxique, très souvent on dira :
« Tu es tellement mieux que lorsque tu étais avec cette personne, on avait l’impression que tu étais malheureux.se et renfermé.e sur toi ! »

Lorsque la personne est mieux dans sa tête, cela la rend plus jolie, mais ce n’est pas uniquement une question de beauté d’esthétique : avant tout, ce sont les énergies qu’elle dégage qui importent, qui rendent la personne chaleureuse et donnent envie de lui dire à quel point elle est magnifique.

Toi aussi, tu peux développer ces énergies en toi.




Changer de vision

Pour ce faire, le premier pas est d’arrêter de te dénigrer en permanence, tout autant que de lâcher prise sur tes excès de perfectionnisme.
Tu vas également avoir besoin de stopper tes mécanismes de comparaison avec les autres : c’est un phénomène profondément malsain, qui te donne l’impression que les autres sont toujours meilleurs et plus heureux que toi.

Crois en tes propres possibilités d’évolution, de transformation.

Tu peux essayer de te regarder avec la même bienveillance qu’un parent a envers son enfant : parle-toi de manière douce, montre-toi que tu te fais confiance, encourage-toi, apprends à envisager ta propre croissance.

Ton dialogue interne a un impact déterminant sur le cours ton existence, il est essentiel d’agir sur le cours de tes pensées, peut-être injustement sévères, pour transformer ta vision de toi-même.

Ce à quoi tu ressembles est intimement corrélé à la manière dont tu te visualises.

Pour ma part, j’utilise énormément le mouvement, sous des formes créatives et bienveillantes, pour me sentir mieux dans mon corps, et dans ma vie en général.
La danse, le yoga, les étirements, ou tout simplement les gestes, les pas, que ton intuition t’inspire, peuvent te permettre de libérer énormément d’énergies négatives, et de produire une dynamique plus positive.

Tu peux aussi faire l’effort de te sourire dans le miroir.
Même si c’est forcé, et même si cela paraît un peu fou, sourire dégage des énergies puissantes d’ouverture à soi et aux autres.
Alors pourquoi s’en priver ?

Souris-toi comme à un.e ami.e, simplement, de manière à cesser de te concentrer sur ce qui ne va pas, et à tenter d’apercevoir ce que tu ne vois pas en toi.

Tu peux même aller jusqu’à t’offrir un auto-highfive dans le miroir.

Comme pour te dire :
« Aujourd’hui, on va vraiment être bien, on va se sentir bien on va tenir nos promesses et mettre en place des choses. Et même si on ne fait rien, même si on choisit de faire de ce jour un jour de repos, cela va être un moment très puissant et privilégié avec nous-même, cela va nous faire beaucoup de bien. »

Fixe toi ce petit challenge pendant les dix prochains jours : souris-toi, donne-toi un high five, et vois comment la journée se passe par la suite.

Tu n’es pas là contre ton corps, tu es là avec son corps.

Tu n’es pas là contre ton esprit ,tu là avec ton esprit, et ce n’est pas la guerre contre toi- même
, au contraire : l’objet même de ton existence, c’est de faire la paix en toi.


Cet état d’esprit joyeux et non-violent, c’est le secret du « glow-up » !


Prendre du temps pour toi, écrire un journal, par exemple, ou des affirmations positives, faire de la méditation … tout ce qui te permet de meix te rencontrer et de mieux t’apprécier est une voie possible pour rayonner.

Il n’est pas égoïste de prendre soin de soi, au contraire : c’est essentiel pour se sentir mieux avec les autres. Cela te sert également à mieux te connaître, à apprécier ta propre présence, à ne plus avoir besoin de la validation, de l’approbation des autres.


Une dernière clé pour « glow-up » : fais quelque-chose que tu aimes chaque jour.


Si tu aimes peindre, fais de la peinture, si tu es musicien.ne, joue de la musique, va dans dans la nature, cuisine, arrose tes plantes… même si cela ne dure que 5 à 10 minutes par jour, cela va te nourrir et t’aider à changer d’état d’esprit.


Tu te sentiras plus reliée au monde, à la vie, et sincèrement en accord avec toi-même.
C’est extrêmement puissant.


J’espère que cet article t’a plu, et surtout qu’il a contribué à faire évoluer un peu les idées que tu peux avoir sur ce fameux « glow-up », souvent si mal représenté sur les réseaux sociaux


Cet e-book te permet véritablement d’avancer pas à pas vers plus d’auto-bienveillance, et moins d’auto-sabotage.

Prends soin de toi,

A la prochaine !

Myriam  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *