Enfin commencer à aimer son corps

Mais comment tu fais pour t’aimer? C’est une des questions que l’on me pose le plus souvent.

La vraie question, c’est comment je fais, pour m’accepter telle que je suis dans une société où le physique a un rôle primordial? Comment je fais pour m’aimer dans mon intégralité? Comment j’ai appris à m’accepter avec mes défauts? Et enfin, comment je me suis réconciliée avec mon corps?

Avant tout, j’ouvre une petite parenthèse, parce que je me suis rendue compte que le mal-être, le manque de confiance, la haine envers son corps et la mauvaise image de soi sont des maux de société. On nous pousse tellement à avoir une idéologie du « corps parfait » et, bien entendu, à tout faire pour l’atteindre qu’on en oublie les vrais problèmes du monde. J’en parle plus précisément dans mon article sur la culture du régime qu tu peux lire en cliquant ici.

En fait, si tu regardes bien, c’est presque mal vu d’être bien dans sa peau lorsque l’on ne correspond pas à des standards, comme si on n’avait pas le droit de s’aimer comme nous sommes, comme si on n’avait pas le droit d’être heureux. On ne se sent pas légitime à aimer notre corps, à affirmer que l’on ne veut pas changer.

Premièrement, si tu veux commencer à aimer ton corps, oublie les idées reçues. Ce n’est pas du jour au lendemain que ça ira mieux, ce n’est pas en un claquement de doigt que tu aimeras ton physique et que tu sauras écouter ton corps… Et surtout, une fois que tu t’aimeras, ce ne sera pas acquis pour la vie, tu devras entretenir cet amour, comme avec un partenaire. Personnellement, ce travail là je le fais depuis bientôt 1 an et je le continue chaque jour encore aujourd’hui.

Voilà ce que j’ai mis en place, qui m’aide à m’aimer 90% du temps:

➡ Arrêter de me dénigrer. Les paroles ont un impact. Commencer à se dénigrer, c’est montrer et surtout croire que l’on a moins de valeur que les autres. A l’inverse, j’ai commencé à comprendre que chaque mot compte, les mots que l’on se dit à l’intérieur de soi, de même que chaque mot que l’on dit aux autres.

Accepter mon reflet, accepter ce à quoi je ressemble aujourd’hui. Sans me juger. Sans me comparer. Juste moi, face au miroir. Regarder mon corps avec bienveillance. Commencer à embrasser ce que la vie m’a offert. En fait, se réconcilier avec soi, c’est vraiment ne plus être dans le jugement, ne plus s’infliger ces critiques.

➡ Ne plus attendre que les autres approuvent. Ne plus attendre d’avoir des compliments, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Très souvent, même si tout le monde nous le dit, on ne veut même pas y croire, on ne veut même pas accepter que nous soyons attirant. Alors comprends bien que cette acceptation ne viendra jamais des autres, elle viendra de toi seul. Autre chose, n’oublie jamais que s’aimer n’est pas égoïste. Non non, l’égoïsme, par définition, c’est rechercher exclusivement son plaisir et son intérêt personnel.

Arrêter d’envier les corps que l’on nous montre sur les réseaux sociaux, à la télé, dans les magazines. On nous montre trop de photos retouchées/maquillées/posées qui ne représentent finalement qu’une partie infime de la réalité. Et quand bien même, est-ce que leur ressembler te donnera davantage de valeur? A méditer.

Pratiquer des auto-massages. J’en parle dans ma vidéo de ma routine matinale que tu retrouveras ici. Se masser permet de mieux prendre conscience de son corps, mais surtout d’en prendre soin.

 

J’espère que tu arriveras enfin à t’accepter, puis t’aimer.

 

En te souhaitant une superbe journée, soirée, et plein de love ♥

Myriam

Merci de respecter mon travail et les droits d’auteurs. La copie de tout ou partie de mes textes est strictement interdite. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *