Prendre confiance en soi

Ca paraît si simple, comme ça, avoir confiance en ses capacités, croire en soi, savoir que l’on est capable. Et puis en fait, c’est tout une histoire.

Dès qu’on essaie de faire quelque chose de nouveau, la petite voie revient, elle nous renvoie toutes nos peurs en pleine face. Elle nous rappelle les difficultés que l’on devra surmonter, elle nous persuade que c’est trop dur. Mais surtout, elle nous persuade que l’on est INCAPABLE. Que l’on n’y arrivera pas. Que l’on est trop nul. Et devine quoi ? Si tu l’écoutes, tu n’y arriveras effectivement pas.

Mais en fait, c’est quoi avoir confiance en soi ? C’est être aussi charismatique que Beyonce ?

En m’intéressant à l’humain, je me suis rendue compte que peu de gens avaient réellement confiance en eux. En effet, peu de gens osent soutenir ton regard en te croisant, peu de gens osent faire ce qu’ils veulent de leur vie, peu de gens croient à 100% en leurs capacités, peu de gens osent avouer ce qu’ils aiment réellement, ce qu’ils veulent vraiment.

Et si finalement c’était un mal de société ? Et si finalement on ne nous apprenait jamais à avoir confiance en nous ? Si personne ne nous apprenait à nous aimer, en tant que petit être humain?

Alors, avant de t’expliquer comment j’ai pris confiance et ce que toi, tu pourras mettre en place pour te lancer dans cette aventure, je souhaite mettre différentes choses au clair :

S’aimer n’est pas synonyme d’égoïsme

Avoir confiance en soi n’est pas synonyme de prétention, de supériorité, ni d’orgueil.

Avoir confiance en soi n’est pas dénigrer les autres,

En fait, c’est même tout l’inverse, car si tu remarques, les gens qui ont tendance à dénigrer les autres, à manquer d’humilité, sont souvent ceux qui ont besoin de se revaloriser, qui ont besoin d’écraser les autres pour se sentir confiants, et qui, au fond, manquent totalement d’assurance.

Peut-être même fais-tu partie de ces gens-là encore aujourd’hui, sans réellement t’en rendre compte ?

En tous cas, personnellement, je juge beaucoup moins les autres depuis que j’ai pris confiance en moi, je n’ai plus besoin de ça pour me dénoter, je n’ai plus besoin d’être meilleure que les autres, j’ai juste besoin d’être moi.

Bon alors, comment prendre confiance? 

  • Relativise sur les autres: même ceux que tu admires, que tu trouves charismatiques/beaux/drôles/intéressants ont manqué de confiance en eux, et en manque peut-être encore aujourd’hui. La différence, c’est qu’ils agissent comme si ils étaient confiants. Voilà donc mon deuxième conseil:

 

  • Imagine toi confiant et agis comme si tu l’étais.  Non sérieusement, au début, tu fais la comédie un peu, tu fais des choses que tu n’as jamais osé faire avant, tu fais comme si tout allait bien, tu abordes cette personne qui t’attire, tu te lances dans tes projets, tu souris, tu parles en public, tu changes les choses qui ne te plaisent pas dans la vie. Et peu à peu, tu te rendras compte que ça ne te fait plus peur. Oui oui. Ca marche, et je suis pas la seule à le dire. Tout simplement parce que la visualisation a un pouvoir supérieur à ce que tu crois.

 

  • Agis en accord avec tes valeurs. C’est clair que si tu te mens à toi-même toute la journée, si tu es en couple avec quelqu’un que tu n’aimes plus, si tu fais un boulot qui va à l’encontre de tes pensées, si tu ne te sens pas toi-même en te levant le matin, tu auras du mal à prendre confiance et à croire en toi. Si tu commences à agir en accord avec toi-même, il sera plus simple pour toi de t’affirmer. Même si tu dois te justifier. Par exemple, par conviction, je ne mange plus de viande, je ne bois plus d’alcool, je me lance dans le zéro-déchet, je suis donc amenée à me justifier pratiquement chaque jour. MAIS ça me correspond, et avant, quand je faisais l’inverse, j’essayais juste de rentrer dans le moule. J’en donc arrive à mon 4ème conseil:

 

  • Détache toi du regard des autres. Les autres peuvent te faire des remarques intelligentes et appropriées qui t’aideront parfois à évoluer. Mais les 3/4 du temps, ne nous mentons pas, tu t’empêches d’être toi-même parce que tu sais que l’on peut te juger. Combien de fois t’es-tu empêché de danser parce que tu avais peur d’être regardé? Combien de fois t’es-tu empêché d’aller à la salle de sport parce que tu avais peur du regard? Combien de fois t’es-tu empêché de porter ta jolie tenue de peur d’être jugé? Combien de fois n’as-tu pas dit le fond de ta pensée pour ne pas que les gens te voient différemment. Pose toi la question suivante, est-ce que ça vaut vraiment le coup? Que tu sois toi-même ou « politiquement correct », tu seras jugé QUAND MÊME. Eh oui, désolée de te le rappeler.

 

  • Last but not least, l’étape absolument FONDAMENTALE pour enfin avoir confiance en toi, c’est d’arrêter de te comparer.

A moins que cela te permette de progresser, en t’inspirant de personnes qui ont réussi, te comparer ne t’apporte que du négatif. Tout simplement parce que l’on a chacun notre rythme, chacun notre corps, chacun nos forces et nos freins.

Par exemple, aujourd’hui, j’étais en leçon de moto avec une autre élève, qui avait fait à 2h près le même nombres de leçons que moi, et qui allait passer son permis. Au contraire, moi j’en suis encore loin car je ne suis pas prête. Me comparer à cette fille ne m’aurait apporter que du négatif: « je suis nulle », « je suis une bonne à rien », « j’y arrive pas », « je suis vraiment pas faite pour ça ». C’est très certainement ce que je me serais dit il y a quelque temps. Cette fois, je me suis juste dit que nous commencions tous quelque part, chacun avec ses capacités et ses peurs.

C’est pareil lorsque tu te compares à tous ces athlètes et que tu baves devant leur corps en pensant que tu voudrais le même. C’est ok de vouloir dépasser tes limites, en revanche te comparer à leur mode de vie qui est souvent extrême, est-ce que tu penses vraiment que c’est la meilleure solution pour que ce soit durable pour toi?

Et lorsque tu te compares à cette fille que tu aperçois dans la rue en admirant ses jambes longilignes et son ventre plat, tu ne la connais pas, et pourtant tu la trouves déjà mieux que toi. Pourquoi tu t’infliges ça?

Arrête donc de te comparer, tu y verras plus clair lorsque tu arrêteras de regarder l’herbe plus verte chez le voisin.

Personnellement, je ne me compare plus qu’à moi-même, celle que j’étais avant. N’oublie pas d’où tu viens, et lorsque tu verras ta progression, c’est la que tu verras tes victoires.

Voilà mes 5 principaux conseils pour prendre confiance, oublie pas de lire les autres articles qui peuvent te donner de nouvelles clefs pour évoluer.

Je te souhaite énormément de bonheur. Soulève ton masque et sois enfin toi-même, celui que tu as toujours rêvé d’être.

Du love ♥

Myriam

Merci de respecter mon travail et les droits d’auteur. La copie de tout ou partie de cet article est strictement interdit .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *